Go to Top

Le sentiment d’appartenance en entreprise est recherchee via tous.

Le sentiment d’appartenance en entreprise est recherchee via tous.

Que ce soit dans la vie privee, notre vie sociale ou notre vie technique, c’est 1 facteur essentiel de notre epanouissement.

D’ailleurs, la legendaire pyramide de Maslow en temoigne cela n’est pas la seule : dans une pyramide des 10 piliers du bien-etre au travail, la fierte d’appartenance en firme reste au sommet.

En 2016, 69% des salaries francais affirmaient aimer leur boutique et 60% des 20-35 ans se disaient fiers de bosser pour leur firme. Pas mal, mais votre sont de petites majorites.

Renforcer le sentiment d’appartenance (ou « Sense of Belonging » ) dans votre entreprise est donc une priorite. Par ou commencer ? Entre politique manageriale, actions de communication et strategie de Chief Happiness Officer, qu’est-ce que le sentiment – ou la fierte – d’appartenance en firme ?

D’abord, bien comprendre les ressorts du sentiment d’appartenance en entreprise, Afin de ensuite, miser sur une approche pragmatique et long-terme. Puis integrer les collaborateurs au processus, Afin de enfin, creer une culture d’entreprise forte et inclusive.

Bien saisir les ressorts de l’appartenance corporate

Avant de vouloir coder, cultiver ou developper la fierte d’appartenance a l’entreprise des collaborateurs, mieux coi»te s’assurer de bien le saisir. Histoire que nous soyons sur la meme longueur d’onde.

Une definition avant d’aller plus loin

Cette appartenance “corporate” reste differente de le homologue generaliste.

Parce qu’apres tout, quand on se leve chaque matin Afin de aller travailler dans le entreprise, c’est justement… Afin de y travailler, non ? S’y faire des amis, s’y sentir bien et le reste, on verra ensuite.

Erreur. C’est un ensemble : un collaborateur reste beaucoup plus implique dans son bricolage s’il est fier d’appartenir a le firme.

C’est ici que le « Sense of Belonging » entre en action. Cela s’agit d’une notion qui releve en psychosociologie en entreprise et qui decrit l’intermediaire d’affection qui lie l’entreprise et ses collaborateurs. Et sans sentiment d’appartenance, le bonheur au projet reste moins simple.

Mes piliers d’la fierte d’appartenance en entreprise

Le sentiment d’appartenance a une entreprise est accompagne par la communication, mais le essence reside dans l’adhesion, l’identification et l’implication du collaborateur dans l’entreprise (au niveau de sa vision, de le projet global, des evenements, de l’ensemble de ses initiatives…).

Notre confiance, la reconnaissance, le respect et le partage paraissent egalement tres consequents. Humainement, chaque collaborateur en a besoin concernant se sentir vraiment a l’aise i  l’interieur d’un groupe social tel celui de l’entreprise.

Quant a Notre notion de quete de sens toujours plus omnipresente en boutique, elle est ici (et comme souvent) capitale : De quelle fai§on se sentir fier d’appartenir a une entite si nous n’y trouvons aucun sens, que J’ai direction n’est gui?re claire ?

Quant a J’ai remuneration, c’est prouve, l’intermediaire entre salaire et sentiment d’appartenance est reellement faible. On s’en doutait, mais c’est important de le preciser…

Tout commence avec l’equipe dirigeante

De nombreux dirigeants ainsi que managers ont conscience qu’ils ont bien interet a votre que leurs collaborateurs soient fiers (et content, ce qui est lie mais tout autre) de travailler dans leur entreprise. Le souci se pose i  l’instant de passer a Notre commode : quels leviers d’action Afin de cultiver ce sentiment d’appartenance ?

Pour revenir sur les piliers du sentiment d’appartenance, ils dependent en grande partie en clarte d’la vision et du leadership de l’equipe dirigeante.

Complique de se sentir investi d’une mission qui nous rend fier lorsqu’on reste matelot d’un navire avancant sans but. Tout part donc en direction de l’entreprise. Un matelot fier est toujours guide avec un delicieux capitaine. Regardez Guillaume Gibault et le navire prospere, Le Slip Francais.

Partir du terrain et affirmer long-terme

Si le developpement du sentiment d’appartenance des collaborateurs part du sommet de l’entreprise, la demarche doit ensuite integrer l’ensemble des collaborateurs. Neanmoins, pourquoi cette importance de partir du terrain et du concret ?

Les decisions emanant d’en haut, Cela reste indispensable de completer le processus avec des analyses en permanence, en particulier grace au sondage des collaborateurs. Au final, ce seront eux nos principaux concernes.

Travailler au milieu des collaborateurs (et ne pas affirmer a leur place)

Pour ameliorer le sentiment d’appartenance des collaborateurs, l’ideal est de bosser… au milieu des collaborateurs. C’est pratiquement du bon sens. L’importance de prendre en compte toutes leurs attentes semble evidente.

Pourtant trop souvent, la direction crois encore pouvoir decider a la place des equipes. Il semble rare qu’il y a un bon alignement entre nos besoins ressentis et des besoins reels.

Nous l’avons vu, la confiance reste essentielle Afin de developper le sentiment d’appartenance en firme. Alors faites confiance a vos collaborateurs. S’ils ont ete recrutes, c’est qu’ils le meritaient. Qui mieux qu’eux-memes Afin de vous aider via la maniere de proceder ? Ne comptez non plus sur l’integralite des arrivees pour produire un effet immediat : le sentiment d’appartenance se developpe dans le long-terme, avec la venue de multiples collaborateurs.

Alors on lance la machine, on exige a tous votre qu’il ressent, s’il se sent fier d’appartenir a l’entreprise, De quelle fai§on ameliorer son sentiment d’appartenance… et on itere bookofsex web.

Le terrain est le seul moyen de s’ancrer au vrai : le quotidien des collaborateurs et leur etat d’esprit.

Vous l’avez bien compris : seul un plan global tout le monde les niveaux de l’entreprise va generer votre extri?mement sentiment d’appartenance partage de toutes parts.

Le long-terme : le sentiment d’appartenance s’installe avec le temps

Si vous emmenagez dans un nouvel appartement, vous ne vous sentez pas votre domicile le soir meme, si ? Au moment oi? vous rencontrez un individu tres sympathique avec qui le courant marche formidablement, ce n’est pas le lendemain que vous lui confiez l’ensemble de ces secrets, n’est-ce gui?re ?

En entreprise, c’est pareil : une fois que l’ensemble des points seront reunis pour creer un sentiment d’appartenance en entreprise tri?s, seul moyen fait son oeuvre. C’est la derniere piece du puzzle. Tenter de forcer les trucs ne mene qu’a des resultats contre-productifs : une impression de fierte contrainte, 1 sentiment de superficialite et une reaction de recul.